Revenir au site

Le langage des bébés est universel

Le Dunstan Baby Language autour du monde

· Priscilla Dunstan,Pleurs de bébé,Décoder les pleurs,pleurs inexpliqué,Dunstan baby

Il y a une chose qu'on évoque très peu: le langage naturel des bébés.

Avant que Priscilla Dunstan découvre comment comprendre les sons de son bébé, tout ou presque avait été établi à propos des pleurs des bébés:

Des études avaient observé les décibels, les fréquences, l'incidence du genre des bébés sur les pleurs ( Est-ce que les filles pleurent plus que les garçons? ) , mais personne n'avait encore jamais eu l'idée d'écouter vraiment les bébés, de la manière dont Priscilla l'a fait.

Rappelons que l'histoire de l'écoute des pleurs de bébé est douloureuse à entendre pour nos coeurs de parents d'aujourd'hui:

Jusque dans les années 80, on pensait que les bébés ne ressentaient pas la douleur, et on s'intéressait très peu à ses pleurs...

Malheureusement, la littérature scientifique détaille régulièrement des opérations où les bébés n'étaient pas anesthésiés: après tout, un bébé qui pleurait, c'était normal, donc il n'y avait pas lieu de s'inquiéter outre-mesure, puisque le bébé s'exprimait, faisait ses poumons... et tant qu'il pleurait, c'était qu'il était encore vivant... (soupir).

Mais, heureusement, les choses ont bien changé depuis.

Aujourd'hui, nous savons mieux que les bébés ont de nombreuses compétences de communications.

Ainsi, ils sont capables de communiquer dès leur naissance, non seulement par des regards, mais aussi par des sons signifiants.

Grâce à son oreille absolue, Priscilla Dunstan a découvert que son bébé émettait des sons précis et répétitifs pour demander à manger, ou pour manifester son besoin de dormir, etc....

En tout, 5 sons ont été validés par des études qui ont duré 8 années, + 4 autres sons qui n'ont pas été inclus dans l'étude, mais qui peuvent donner des repères aux parents dans l'observation de leur bébé.

Mais l'une des choses qui a été les plus intéressantes, parmi les conclusions de ces recherches, a été le fait que les sons DBL ont été testés dans plusieurs pays:

Il a ainsi été remarqués que ces sons étaient valables pour décoder et accompagner les pleurs de bébé quelque soit la langue parlée de l'entourage des bébés.

Le langage naturel des bébés, c'est de communiquer avec tout leur corps: autant avec des mouvements, que des réflexes et des sons.

Ce sont d'ailleurs les réflexes posturaux de bébé qui lui font émettre des sons spécifiques.

Et tous les bébés, dans le monde entier communiquent leurs besoins naturels.

Tout ce que nous avons à faire, c'est de nous remettre à l'écoute.

Grâce à Priscilla Dunstan, nous savons comment écouter, et quoi écouter.

Nous pouvons maintenant reconstruire une transmission basée sur des observations objectives et reproductibles.

Ainsi, les instructrices en Dunstan Baby Language sont représentées dans le monde entier:

N'est-ce pas épatant de savoir que des mamans chinoises peuvent décoder les pleurs de leurs bébés de la même manière que les mamans françaises, israéliennes ou australiennes?

N'est-ce pas formidable de savoir que les bébés communiquent sincèrement autour de leurs besoins, à partir de leurs réflexes corporels qui échappent à toute suspicion de manipulation comme on les soupçonne à tord régulièrement?

Parce que non, un bébé ne manipule pas ses parents: pour comprendre et accompagner ses besoins avec justesse et respect, il suffit de tendre l'oreille et de le regarder...

Suivre ses besoins ne le rendra pas capricieux, bien au contraire!!!

Un bébé dont les besoins sont nourris est un bébé apaisé.

Et un bébé apaisé a un sommeil de bien meilleure qualité!!!

 

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK