Revenir au site

{{ Le Dunstan Baby Language, c'est avant tout une histoire de terrain. }}

Tout d'abord, parce que c'est une maman qui a découvert ce décodage des pleurs avec son bébé.

Cette maman, c'est Priscilla Dunstan.

C'est un soir d'épuisement, où elle a tout tenté, et "rien" ne semblait fonctionner qu'elle a eu l'intuition d'écouter les sons de son bébé.

Bien sûr, elle avait quelque chose que tous et toutes, on n'a pas forcément: l'oreille absolue, c'est à dire la capacité à entendre et à mémoriser les sons, comme une photo auditive...

Mais grâce à cela, elle a pu modéliser ce qui est à entendre et à observer, même sans avoir l'oreille absolue!

Et puis, c'est une histoire de terrain parce que c'est en côtoyant les bébé qu'on voit vraiment ce qu'il en est.

Ce n'est pas un apprentissage de plus, ce n'est pas une énième connaissance intellectuelle.

Ce sont souvent les parents qui en parlent le mieux:

Hier, j'ai discuté avec une Instructrice qui vient de lancer son premier atelier:

L'une des participantes est venue pour apprendre à mieux écouter son bébé, qui est sa troisième enfant. Elle lui a dit qu'elle avait été bluffée devant la clarté et l'efficacité de l'écoute des pleurs: que déjà, elle se sentait plus détendue, plus confiante et plus connectée à son bébé!

Les ateliers des Instructrices permettent de recevoir le soutien, les informations transversales, la transmission de professionnelles qui sont aussi souvent des mamans, à des mères d'un tout petit, que ce soit le premier ou le troisième...

C'est un temps pour déposer ses peurs et ses doutes face aux pleurs de bébés, et ce sont des ateliers uniques en France, car on ne fait pas que accueillir le désarroi, on transmet les outils pour aller au-delà.

#Dunstanbabylanguage #dunstanbabyfrance #AtelierDBL #InstructriceenDBL #pleursdebébé #maternageproximal #maternage #parentalité #liendeconfiance #pleursinexpliqués #doulas #sagefemme #maternité #postpartum #nourrisson

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK